Impulsé et accueilli par le CAC La Traverse, L’écho du Vivant est un projet collaboratif réunissant à l’heure actuelle quatre membres permanents : Louis Guillaume (artiste), Pauline Lisowski (commissaire d'exposition et critique d'art), Claire Luna (commissaire d'exposition et critique d'art) et Bettie Nin (directrice du CAC La Traverse, artiste et commissaire d'exposition).

Comment rendre hommage à la Terre ? Comment penser l'art en rapport au vivant ? Comment exprimer par une posture poétique et sensible (et pourquoi pas sacrée) le sauvage ? Comment développer la perception de l’interconnexion entre chaque vivant, qu'il soit animal, végétal ou encore rivière ou vent ? 

De ces interrogations est né le laboratoire L'écho du Vivant, un groupe de discussion réunissant des artistes et des travailleurs de l’art repenser le monde de l’art en rapport au Vivant et aux vivants.

Les membres du laboratoire se réunissent une fois par mois. Il accueillera bientôt également des invités ponctuels comme des penseurs de divers horizons, des poètes, écologues, botanistes, designers, philosophes, anthropologues, économistes, activistes, etc. sensibles à ces questions.

De nos premiers échanges, plusieurs projets ont émergés :

Le laboratoire L'écho du Vivant souhaite créer un podcast mensuel ainsi que des évènements itinérants : tables-rondes, festivals, ateliers pédagogiques, expositions mobiles…

Nous souhaitons aussi travailler sur un lexique actualisé des pratiques artistiques encore invisibilisées comme la « récolte » par exemple. Réformer le langage, outil le plus formateur de la pensée, c’est libérer la pensée. 

Un autre projet serait la création d’une liste de scientifiques prêts à collaborer avec des artistes, afin de décloisonner les savoirs et les savoir-faire.

Également la création d'une base de données accessible à toustes, regroupant des propositions (à l’international) portant des ambitions similaires aux nôtres. Des outils permettant à chaque acteur de réduire son impact environnemental vont aussi être pensés, dont une liste de matériaux vertueux et une liste indiquant la quantité de CO2 rejetée dans l'air par telle ou telle technique.

Nous espérons mettre en place un site internet dédié qui servira tant de lieu de diffusion des débats, que de lieu de ressources.

Si vous êtes interessé.e.s pour participer au laboratoire L'écho du Vivant de quelques manières que ce soient, vous êtes les bienvenu.e.s, merci d’avance pour votre aide. Contactez-nous à lab@cac-latraverse.com